free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Economie >> Plan d’action intégré des réformes des finances publiques du Burkina : une évaluation à mi-parcours en octobre 2020
Plan d’action intégré des réformes des finances publiques du Burkina : une évaluation à mi-parcours en octobre 2020
L'Ambassadeur, chef de délégation de l’Union européenne, Jean LAMY(à gauche) et le ministre burkinabè des finances Lassané Kaboré à la signature des conventions de financement.(photo d(archives)

Plan d’action intégré des réformes des finances publiques du Burkina : une évaluation à mi-parcours en octobre 2020

Nombre de vues: 231
 Le comité de pilotage des reformes de finances publique a tenu le 22 octobre 2020, une session consacrée à l’examen et l’adoption du rapport du Plan d’action intégré des reformes de finances publiques (PAIRFP), l’examen et l’adoption du PAIRFP 2020-2022, l’examen et l’adoption du cadre de mesure de résultats.
Au cours de la session, l’état de mise en oeuvre des mesures de reformes a été présenté aux membres du comité. ll ressort qu’au 30 juin 2020, sur 102 mesures de reformes prévues, 16 sont totalement réalisées, 50 mesures sont en début de réalisation, 6 mesures sont non échues, 5 mesures relevant du Parlement indique une situation non connue.
25 mesures sont non réalisées du fait de la COVID-19 , de la crise sécuritaire, du manque de ressources financières et des mouvements sociaux qui ont impacté négativement la mise en oeuvre des activités programmées et l’activité économique. L’ensemble de ces mesures de reformes sont formulées autour de 7 piliers à savoir la fiabilité budgétaire, la transparence des finances publiques, la gestion des actifs et passifs, les stratégies budgétaires et établissement du budget fondées sur les politiques publiques, la prévisibilité et le contrôle de l’exécution budgétaire, la comptabilité et l’établissement des rapports, la supervision et l’audit externe. Ces reformes prennent en compte les reformes consécutives aux évaluations de la performance en matière de gestion de la dette (DeMPA), de la gestion des investissements publics (PIMA), du programme « dépenses publiques et responsabilité financière (PEFA) et de la performance de l’administration fiscale (TADAT) ainsi que des reformes qui ne sont pas directement liées à ces évaluations. Le coût global de la mise en oeuvre du Plan d’action intégré des reformes de finances publiques (PAIRFP) s’élève à 10 182 877 000 F CFA.
Source: Ministère de l’Economie,des Finances et de Développement
21 Novembre 2020

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*