free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Politique >> Présidentielle 2020 au Burkina : le candidat Ambroise FARAMA veut augmenter la part de l’Etat dans les sociétés minières de 10 à 51%
Présidentielle 2020 au Burkina : le candidat Ambroise FARAMA veut augmenter la part de l’Etat dans les sociétés minières de 10 à 51%
Me Ambroise FARAMA, président du parti Organisation des Peuples Africain Burkina Faso(OPA-BF), candidat à la présidentielle du 22 Novembre 2020.

Présidentielle 2020 au Burkina : le candidat Ambroise FARAMA veut augmenter la part de l’Etat dans les sociétés minières de 10 à 51%

Nombre de vues: 371

Commentaire

Les ressources minières demeurent depuis une dizaine d’années à compter de 2010, le principal produit d’exportation du Burkina Faso. Hélas, ces sociétés sont accusées de piller les richesses du pays au détriment des populations et de l’économie burkinabè.

 Face à ces multiples griefs, le régime de la transition en 2015,  a instauré un fonds minier destiné au financement des communes minières. Le constat est que, certaines compagnies refusent de s’acquitter de cette taxe parafiscale au profit des communes.Depuis son opérationnalisation en 2017, il a alors pu mobiliser auprès des compagnies minières, environ 51 milliards de FCFA 

  Le candidat à la présidentielle du 22 novembre 2020, Me Ambroise FARAMA qualifie son projet de société de révolutionnaire et d’anti-impérialiste. Par conséquent, il fait savoir,  que s’il parvenait à la magistrature suprême, il augmenterait la part de l’Etat dans les sociétés minières. Ainsi, il ferait passer cette part de 10 à 51% afin que les recettes minières profitent comme il se doit à l’économie nationale. Pour lui, il existe une complaisance entre les compagnies minières et les gouvernants,  qui cache mal des intérêts personnels inavoués au détriment de l’Etat.

Jean KY

Laborpresse .net        19 Novembre 2020  

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*