free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Société >> Sculpture burkinabè : les lauréats du grand prix national 2021
Sculpture burkinabè : les lauréats du grand prix national 2021
Les 15 lauréats du grand prix national 2021 de la sculpture au Burkina Faso.

Sculpture burkinabè : les lauréats du grand prix national 2021

Nombre de vues: 495

Brève

Les résultats du grand prix national de la sculpture édition 2021 au Burkina Faso, ont été proclamés le 17 juillet 2021,  dans la ville de Fada N’Gourma.Quinze (15) lauréats ont été distingués.

Le Ministère burkinabè de la culture, des arts et du tourisme,  dans l’optique de mieux promouvoir la sculpture, a initié un grand prix national dans le domaine.Pour l’édition 2021, au total 44 artistes sculpteurs ont participé à la compétition.Le président du jury, Siriki Ki, icone de la sculpture burkinabè, a reconnu la qualité des œuvres présentées.Quinzez(15) artistes ont été retenus comme lauréats, avec des prix allant de 50.000 F à 1.000.000 de FCFA.

  La sculpture, peut contribuer à créer des emplois et des revenus,  pour les citoyens qui décident de s’investir dans ce métier selon les règles de l’art.

Liste des 15 lauréats du grand prix national 2021 de la sculpture au Burkina Faso

1.Takité Kambou pour son œuvre  »L’amour d’une mère »

2.Abdoulaye Kaboré, « Hommage aux immigrés »

3. Romain Nikiéma,  » Conseils d’une grand-mère»,

4. Mohamed Ouédraogo, « Femme et liberté »

5 Moussa Sawadogo, « La réputation »

6. Ibrahim Traoré, « Lonisira »

7 Eric Arba Kaboré, « Le Messager »,

8. Karim Tapsoba,  » Femme, paix et créativité »

9. Abdoul Aziz Ouili, »Hommage à la femme »

10. Abdoul Karim Sana,  » L’appel de la paix ».

11. Patrice Balma,  » Polo »

12. Alain Demé,  » Le souhait de la femme burkinabè »

13. Salfo Nacoulla,  » L’accueil de la paix »

14. Serge Ludovic Kaboré,  » Le Zenith »

15. Roger Bambara, « Développement de la femme ».

Comme on peut le constat, les sculpteurs s’inspirent de la réalité et de l’actualité de la société.

Nina Ouédraogo

Laborpresse.net    18 Juillet 2021

La ministre Élise Thiombiano de la culture(à droite) visitant des œuvres de la sculpture à l’exposition de Fada N’Gourma .

La sculpture peut créer des emplois et revenus décents au Burkina Faso.

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*