free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Confidentiel >> Sécurité : la Turquie en position d’un allié stratégique de l’Afrique ?
Sécurité : la Turquie en position d’un allié stratégique de l’Afrique ?
Le président de la Turquie,Recep Tayyip Erdogan(à gauche) a plaidé lors de sa visite « de travail » à Lomé le Mardi 19 octobre 2021, pour un renforcement des échanges économiques entre les deux pays, il a  signé avec le président togolais , Faure Gnassingbé , un accord portant sur le renforcement de leur coopération militaire, dans un contexte où le Togo s’emploie à renforcer ses capacités face au risque terroriste.

Sécurité : la Turquie en position d’un allié stratégique de l’Afrique ?

Nombre de vues: 552

Confidentiel

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a effectué une tournée dans des pays africains en Octobre 2021.Outre la coopération économique, celle sécuritaire étaient au menu des échanges discrets entre le président turc et des chefs d’Etat d’Angola, du Nigeria, du Togo…

Le tollé sur la contestation de l’armée française dans les pays sahéliens d’Afrique, a contraint la France a opté pour une réduction de ses effectifs militaires sur le continent, un reploiement de la force Barkhane du Mali au Niger…L’attitude de la France ,  est perçue par des citoyens de plusieurs pays sahéliens d’Afrique,  comme celle d’un pyromane qui joue au sapeur-pompier.Ces citoyens ne comprennent pas la recrudescence des attaques terroristes au Mali, Burkina,Niger , en dépit de la force Barkhane , dont la France vante le mérite et le professionnalisme.Dans ce tohu-bohu , des pays africains,  décident d’élargir leurs coopérations sécuritaires avec la Russie, la Turquie.

Selon l’agence de presse Reuters, dans le secteur de la défense et de l’armement, les exportations de la Turquie vers l’Éthiopie sont passées en un an de 203 000 dollars à 51 millions de dollars. La Turquie, qui accueille depuis 2018 des officiers maliens pour des formations, a donné 5 millions de dollars à la force du G5 Sahel et a signé en 2020 un accord militaire avec le Niger dont les clauses sont pour l’heure restées secrètes. Recep Tayyip Erdogan a plaidé lors de sa visite « de travail » à Lomé pour un renforcement des échanges économiques entre les deux pays, il a  signé avec le président togolais , Faure Gnassingbé , un accord portant sur le renforcement de leur coopération militaire, dans un contexte où le Togo s’emploie à renforcer ses capacités face au risque terroriste. Le Mardi 19 octobre 2021, lors de son escale pour quelques heures à Lomé, deux chefs d’État de la région ont fait le déplacement pour rencontrer le président turc.Il s’agit de Roch Marc Christian Kaboré du Burkina Faso et de George Weah du Libéria. Visiblement, la Turquie s’investit militairement et économiquement en Afrique avec une dynamique dans un esprit de partenariat gagnant-gagnant à l’opposée de la France qui veut imposer sa coopération militaire au forceps et pique une crise de délire quand elle constate le renforcement des liens militaires entre des pays francophones avec la Russie, la Turquie.

La France doit comprendre que la diplomatie du biceps ou des dicktats militaires mus par des intérêts économiques masqués, ne prospère plus.

Laborpresse.net              26 Octobre 2021

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*