Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, Dr Aboubakar NACANABO( à droite), a officiellement installé dans ses fonctions, le vendredi 01 mars 2024, à Ouagadougou, le nouveau Directeur général de la Caisse des dépôts et d’investissements du Burkina Faso (CDI-BF), Pr Balibié Auguste Serge BAYALA.

Caisse de dépôts et d’investissements du Burkina Faso (CDI-BF) : des missions de gestions minière, des infrastructures routières sanitaires …

Commentaire

 Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, Dr Aboubakar NACANABO, a officiellement installé dans ses fonctions, le vendredi 01 mars 2024, à Ouagadougou, le nouveau Directeur général de la Caisse des dépôts et d’investissements du Burkina Faso (CDI-BF), Pr Balibié Auguste Serge BAYALA. Une institution qui aura la mission de gérer des secteurs stratégiques.

Les secteurs stratégiques prioritaires définis par la loi sont les domaines miniers, les technologies de l’information et de la communication, les équipements dans les collectivités, les infrastructures routières, l’habitat de type social, l’énergie, les infrastructures sanitaires et universitaires, etc.

Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, Dr Aboubakar NACANABO( à droite), a officiellement installé dans ses fonctions, le vendredi 01 mars 2024, à Ouagadougou, le nouveau Directeur général de la Caisse des dépôts et d’investissements du Burkina Faso (CDI-BF), Pr Balibié Auguste Serge BAYALA.

——————————————————————–

Renaissant sur les cendres de la Caisse des dépôts et de consignation, la loi lui confère la mission de collecter, de recevoir ou de conserver les fonds publics et privés mis à sa disposition et de les gérer à travers des placements sécurisés et rentables. A ce titre, elle a pour missions de :

  • promouvoir, gérer et protéger l’épargne populaire en facilitant la création ou la mise en place d’instruments financiers alternatifs innovants en complémentarité des outils du secteur financier existant ;
  • recevoir, acquérir, conserver et gérer l’or acquis par l’Etat ou ses démembrements ainsi que les saisies et confiscations d’or sur le territoire national, en vue de constituer les réserves d’or du pays ;
  • assurer une mission contracyclique et de lissage auprès des entreprises à caractère stratégique ;
  • servir de pôle d’expertise en ingénierie financière au service de l’Etat et de ses démembrements ; servir de centre de maturation des grands projets de développement du pays ;
  • de prendre des participations dans les sociétés minières et dans les entreprises présentant un intérêt stratégique pour l’Etat.

. La CDI-BF, rapporte la Direction de la communication du ministère des Finances, s’impose comme une institution financière publique à caractère spécial qui n’est pas en concurrence directe avec les banques.


Bérenger Traoré

Laborpresse.net     Mardi   05 mars 2024

 

 

 

 

Share This:

Check Also

ERATRUCK et APSONIC : 2 entreprises chinoises à Ouagadougou visitées par des étudiants burkinabè boursiers en Chine

Brève L’Ambassade de la République populaire de Chine à Ouagadougou, entreprend des initiatives pour faire …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*

× Comment puis-je vous aider ?