free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Chine : quand Pékin intimide Tapei avec 38 avions de guerre
Chine : quand Pékin intimide Tapei avec 38 avions de guerre
La Chine a condamné la vente par Washington de 66 chasseurs F-16 (photo) à Taïwan. Pékin menace de sanctions les entreprises américaines impliquées dans cette transaction. SAM YEH / AFP

Chine : quand Pékin intimide Tapei avec 38 avions de guerre

Nombre de vues: 543

Commentaire

La guéguerre de rivalité sécessionniste qui oppose Taïwan  à Pékin, continue de façon persistante. Un nombre record d’avions militaires chinois, 38 au total, ont pénétré dans la zone d’identification de défense aérienne de Taïwan vendredi 1er Octobre 2021, jour anniversaire de la Chine communiste, a annoncé le lendemain Taipei, la capitale de la Chine de Taïwan.

La présence dans sa zone d’identification de défense aérienne (« Adiz », selon son acronyme en anglais) de 22 avions de chasse, deux bombardiers et un avion de lutte anti-sous-marine, a conduit les forces militaires taïwanaises à faire décoller leurs propres aéronefs pour leur intimer l’ordre de partir, a indiqué le ministère de la Défense.

Dans la nuit de vendredi à samedi, un deuxième groupe de 13 avions a pénétré dans l’Adiz, ce qui porte le nombre total d’appareils  à 38, selon le ministère.Une zone d’identification de défense aérienne, est un espace aérien dans lequel un Etat souhaite identifier et localiser les aéronefs pour des raisons de sécurité nationale.

Les incursions de l’aviation chinoise dans cette zone sont fréquentes, Pékin entendant effectuer ainsi des démonstrations de force. Plus de 500 ont déjà été détectées cette année contre 380 en 2020, ce qui constituait déjà un record. La Chine communiste considère l’île, dirigée aujourd’hui par un régime démocratique, comme une province rebelle appelée à rentrer dans son giron, si nécessaire par la force.

La Chine n’a pas cessé d’intensifier les pressions sur Taïwan depuis l’élection en 2016 de la présidente Tsai Ing-wen, qui rejette la vision de Pékin selon laquelle l’île fait partie d’une « seule Chine« .Dans la dernière semaine de septembre 2021, Pékin a envoyé 24 appareils dans cette zone après que Taïwan ait demandé à adhérer à un important accord commercial transpacifique.

Les incursions de vendredi sont intervenues après l’envoi par la Grande-Bretagne  le 27 septembre 2021 et pour la première fois depuis 2008, d’un navire de guerre dans le détroit de Taïwan.Le commandement de l’Armée populaire de libération a condamné cet acte, accusant la Grande-Bretagne de nourrir de « mauvaises intentions visant à saboter la paix et la stabilité dans le détroit de Taïwan ».

La covid 19 a grandement perturbé les économies au plan mondial.L’heure devrait être aux actions de relances économiques et non aux guerres froides entre les chines de Pékin et de Taiwan, ni aux guerres commerciales entre la Chine et les USA.Les dirigeants de ces pays à grands acquis économiques,  devraient savoir privilégier la négociation plutôt que le langage des armes.

Bérenger Traoré

Laborpresse.net       08 Octobre 2021

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*