Une équipe russe, conduite par le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Dr Robert Kargougou, a visité, le 12 novembre 2023, le laboratoire national de référence des fièvres hémorragiques virales, sis au Centre Muraz, à Bobo-Dioulasso.

Lutte contre la dengue au Burkina Faso : des médecins russes apportent leur assistance au centre Muraz de Bobo-Dioulasso

Commentaire

Le partenariat entre le Burkina Faso et la fédération de Russie tisse des sillons au-delà de la coopération militaire pour impacter le domaine médical. Des médecins russes sont arrivés à Bobo-Dioulasso, la capitale économique du Burkina pour apporter leur assistance dans la lutte contre la dengue, une pathologie dont la recrudescence en 2023, a défrayé la chronique dans le pays.

Une équipe russe, conduite par le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Dr Robert Kargougou, a visité, le 12 novembre 2023, le laboratoire national de référence des fièvres hémorragiques virales, sis au Centre Muraz, à Bobo-Dioulasso.

Dans le cadre de la lutte contre la dengue, une équipe russe séjourne au Burkina Faso. Elle a visité le Laboratoire national de référence des fièvres hémorragiques virales (LNR-FHV) pour voir dans quelle mesure elle peut accompagner le Burkina Faso.

Selon le chef de la délégation russe, le général Azarov, ils sont venus pour connaître les besoins du pays afin d’apporter le soutien dont il a le plus besoin.

A Bobo-Dioulasso, la délégation russe, de concert avec l’équipe du Centre Muraz, a déployé un laboratoire mobile pour faire des tests de dépistage de la dengue.

Le laboratoire national de référence des fièvres hémorragiques virales (LNR-FHV) , sis au Centre Muraz, à Bobo-Dioulasso.

Une collaboration qui réjouit la responsable du LNR-FHV, Dr Thérèse Kagoné. Elle a souhaité que cette collaboration se renforce avec des appuis conséquents à ce laboratoire qui est non seulement une référence nationale, mais aussi dans la sous-région.

Pour le ministre de Santé et de l’hygiène publique, Dr Robert Kargougou, il était important de présenter à la mission médicale russe, ce laboratoire national de référence des fièvres hémorragiques virales qui permet de faire la confirmation et de déterminer les stéréotypes de la dengue qui circulent au Burkina Faso.

« Il y a une équipe mixte, russe et burkinabè, qui travaille en ce moment au laboratoire. Au niveau de ce travail, il y a des kits de réactifs que nos amis russes vont mettre à la disposition du LNR-FHV, pour renforcer ses capacités, dans le cadre de la lutte contre la dengue », a expliqué le ministre Kargougou.

Cette visite a été l´occasion pour le Centre Muraz de présenter aux hôtes du jour, les différents laboratoires et l’unité d´entomologie, précise la Direction de la communication du ministère de la santé.

  Face à la polémique sur l’hypothèse d’un lien entre la dengue et les moustiques génétiquement modifiés implémentés à Bobo-Dioulasso par des firmes françaises, il serait judicieux pour les chercheurs médicaux russes d’analyser sereinement les faits dans l’optique de mieux situer la part des responsabilités.

Oscar Félix Diakité

Laborpresse.net         Jeudi 16 novembre 2023

Share This:

Check Also

Burkina Faso : les conseils sanitaires pour éviter les effets néfastes de la vague de chaleur 2024

Commentaire La période de canicule de l’année 2024 portant sur les mois de mars à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*

× Comment puis-je vous aider ?