LA CARTE DU BURKINA FASO.

Province du Nayala  : appel à l’assistance humanitaire et sécuritaire suite à la multiplication des menaces et attaques terroristes en Janvier 2023 au Burkina Faso

Une recrudescence des attaques terroristes meurtrières et des ultimatums de déguerpissement forcé des populations de plusieurs localités de la province du Nayala, ont provoqué des mouvements massifs d’habitants vers d’autres villes et villages en janvier 2023.Les chefs de canton de 5 communes et villages de la province ont mis en place un cadre de mobilisation des aides financières et matérielles pour soutenir les Personnes Déplacées Internes (PDI) de la province. Une conférence de presse a été organisée à cet effet le 12 janvier 2023 à Ouagadougou.  L’intégralité de la déclaration liminaire .

DÉCLARATION LIMINAIRE

Mesdames et Messieurs les hommes des médias,

Avant tout propos, nous vous remercions pour avoir répondu à notre invitation pour parler de la situation sécuritaire et humanitaire dans la province du Nayala.

Nous vous souhaitons une bonne et heureuse année, avec l’espoir qu’elle nous apporte plus de paix, de sécurité dans notre pays.

Depuis la nuit du 01 au 02 janvier 2023, des Hommes Armés Non Identifiés (HANI) ont commencé à harceler les populations de Gassan et de Soro, marquant ainsi un tournant radical dans leur entreprise de terrorisme dans la province.

Auparavant, la province était déjà affectée par une insécurité grandissante qui se traduisait par des difficultés de circulation entre les différentes localités ;

-des incursions des HANI dans les localités de Gassan, Doumbassa, Yé, Yaba et Soro, etc.

-des pressions multiples sur les agents de l’État, les obligeant à abandonner leurs postes de travail ;

-des difficultés d’approvisionnement en produits alimentaires provenance de la vallée du Sourou.

En ce début d’année 2023, l’exacerbation de la situation se traduit par :

-des assassinats crapuleux dont celui de l’Abbé Jacques Yaro ZERBO le 02 janvier 2023 à Soro ;

-les incursions violentes des HANI dans la commune de Gassan dans la nuit du 04 janvier 2023, engendrant un départ massif des populations vers les localités de Tougan, Dédougou et principalement Toma (chef-lieu de la province).

Aujourd’hui, la province du Nayala vit une crise humanitaire sans précédent. Le tableau se présente comme suit :

-Gassan (10600 habitants),

Soro (1700 habitants),

Doumbassa (1500 habitants) : départ total des populations et de l’administration ;

Kougny, Yaba, Yé : départ partiel des populations et de l’administration ;

Gossina : départ de l’administration et fermeture des écoles ;

Toma : afflux massif des PDI qui se sont dispersés dans plusieurs autres localités jusque dans les provinces voisines comme le Mouhoun et le Sourou.

Il faut ajouter à cela qu’à travers toute la province, en dehors de Toma, l’administration est partie de toutes les localités et les écoles sont fermées dans la plupart.

Au regard de cette situation humanitaire désastreuse, les chefs de Canton de Toma, Yaba, Kougny, Yé et Soro ont lancé un appel à la mobilisation des fils et filles de la province afin de venir en appui aux autorités administratives pour soulager les Personnes Déplacées Internes (PDI).

La coordination provinciale qui organise cette conférence de presse a été mise en place à cet effet.

C’est aussi un appel solennel à l’endroit du Gouvernement pour une prise en compte subséquente de la province dans le plan d’action de résilience et de lutte contre le terrorisme.

Voilà en quelques mots la situation sécuritaire et humanitaire de la province du Nayala sur laquelle nous voulons interpeller l’opinion publique nationale et internationale et lancer la mobilisation de tous pour venir au secours des milliers de déplacés internes que cette situation entraîne.

Présidium de la conférence de presse du 12 janvier 2023 sur la crise humanitaire et sécuritaire dans la province du Nayala, région de la Boucle du Nouhoun au Burkina Faso.

Des dispositifs ont déjà mis en place pour recevoir les contributions :

Compte Orange money : 67 10 13 44

   Compte Moov money :   03 03 82 00

Dons en nature chez le chef de canton Émile Paré à Gounghin(Ouagadougou).

Merci pour votre attention.

Laborpresse.net         Vendredi   13 Janvier  2023

Share This:

Check Also

Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en PETANQUE Maroc 2024 : les Etalons dames remportent la médaille d’or

Brève Les Etalons dames, équipe nationale du Burkina Faso en pétanque, ont ravi la médaille …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*

× Comment puis-je vous aider ?