free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Société >> Secteur informel : plus de 1000 acteurs exposent leurs préoccupations au président du Faso.
Secteur informel : plus de 1000 acteurs exposent leurs préoccupations au président du Faso.
Le président du Faso,Roch Marc Christian Kaboré a relevé la nécessité de mettre en place une structure nationale du secteur informel, en vue de faciliter son encadrement et son financement. Il a exhorté le patronat et les banques à développer des initiatives en vue d’accompagner les porteurs de projets structurants.

Secteur informel : plus de 1000 acteurs exposent leurs préoccupations au président du Faso.

Nombre de vues: 1 092

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a eu un échange direct le lundi soir 22 juillet 2019, avec les acteurs de l’économie informelle lors de la cérémonie de clôture de la 3e édition du Forum national de l’économie informelle. 

Cet échange direct avec le chef de l’Etat a permis à plus de 1000 participants, venus des 13 régions du pays, d’exposer leurs préoccupations en vue de dynamiser le secteur.
Le problème de financement des activités du secteur informel, l’insuffisance de périmètres agricoles aménagés et d’infrastructures marchandes, le manque de magasins de stockage et de conservation de céréales, l’institutionnalisation du forum, ont été, entre autres, les préoccupations exposées au président du Faso.
Le chef de l’Etat a indiqué sa volonté de travailler avec son gouvernement à créer les conditions favorables à l’essor de l’économie informelle, afin de permettre aux acteurs de se formaliser et de participer à la construction d’une économie nationale plus forte.
Pour ce faire, le président du Faso a invité les différents acteurs à privilégier la mutualisation des efforts. « Quand vous êtes faibles, vous ne pouvez pas vous développer tout seul. Il faut que les gens apprennent à s’associer pour développer leurs activités par secteur. Sinon, vous allez toujours bricoler sans résultats », a indiqué le chef de l’Etat aux participants du forum.
En outre, Roch Marc Christian Kaboré a relevé la nécessité de mettre en place une structure nationale du secteur informel, en vue de faciliter son encadrement et son financement. Il a exhorté le patronat et les banques à développer des initiatives en vue d’accompagner les porteurs de projets structurants.

Direction de la communication de la présidence du Faso

25 Juillet 2019

Des participants au forum de l’économie informelle exprimant leurs préoccupations au Chef de l’Etat.

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes souriantes, personnes debout

L’image contient peut-être : 3 personnes, personnes debout

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*