free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Société >> Santé >> Téléconsultation médicale au Burkina Faso: le 1er test effectué le 3 Août 2021 entre l’hôpital Yalgado de Ouagadougou et le CHR de Tenkodogo
Téléconsultation médicale au Burkina Faso: le 1er test effectué le 3 Août 2021 entre l’hôpital Yalgado de Ouagadougou et le CHR de Tenkodogo
Première téléconsultation le 3 Août 2021, à partir du Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO) de Ouagadougou,  sur un patient souffrant de maladie dermatologique au Centre Hospitalier Régional (CHR) de Tenkodogo au Burkina Faso.

Téléconsultation médicale au Burkina Faso: le 1er test effectué le 3 Août 2021 entre l’hôpital Yalgado de Ouagadougou et le CHR de Tenkodogo

Nombre de vues: 2 197

Brève

Les innovations numériques se développent progressivement et qualitativement au Burkina Faso, dans plusieurs secteurs d’activités.Dans le domaine médical, la toute première téléconsultation a eu lieu le 3 Août 2021, à partir du Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO) de Ouagadougou,  sur un patient souffrant de maladie dermatologique au Centre Hospitalier Régional (CHR) de Tenkodogo.

La Ministre de l’Économie numérique, des Postes et de la Transformation digitale, Hadja OUATTARA/SANON et son collègue de la Santé, Charlemagne OUEDRAOGO, ont assisté dans la matinée du 3 Août 2021, depuis la Direction générale du Centre Hospitalo-Universitaire Yalgado OUEDRAOGO (CHU-YO), à un premier exercice de téléconsultation au Burkina Faso.

Cette première expérience, a concerné une consultation en dermatologie et s’est déroulée entre le CHU-YO où se trouvait le spécialiste  et le Centre Hospitalier régional (CHR) de Tenkodogo où étaient le clinicien et le patient.

Une innovation technologique,  qui a permis au spécialiste du CHU-YO , de connaitre du dossier du patient,  par le truchement d’un carnet électronique, de voir à travers un écran et en temps réel, les lésions du patient basé au CHR de Tenkodogo et de donner des indications précises au clinicien sur place et d’établir une ordonnance et des examens à réaliser. Le patient s’est réjoui de cette opportunité , qui lui a permis d’avoir une consultation médicale avec un médecin spécialiste sans s’être déplacé à Ouagadougou.La téléconsultation,  pourrait constituer une alternative crédible,  pour combler le déficit de médecins spécialistes de plusieurs centres médicaux , dans des provinces et régions du Burkina Faso.En matière de la protection de la vie privée, la ministre de l’Économie numérique, des Postes et de la Transformation digitale , précise les dispositions prises pour la téléconsultation  en ces termes : « Nous avons pris le soin pour que l’intégralité des données soit hébergée au Burkina et pour des raisons de respect de la vie privée, vous avez sans doute remarqué que pendant la téléconsultation on n’a jamais vu le visage du patient ».

La ministre en charge du Numérique et son collègue de la santé,  entendent travailler en tandem, afin que cette innovation soit implémentée dans toutes les régions sanitaires du Burkina Faso.

Nina Ouédraogo

Laborpresse.net         Mercredi 04 Août 2021

L’avantage est que cette téléconsultation, permet « de combler un gap en ressources humaines qualifiées qui n’existent pas dans les régions sanitaires. Elle permet aussi aux praticiens de mener un débat contradictoire sur le malade, vu que grâce à l’appui du médecin spécialiste en dermatologie du CHU-YO, le médecin généraliste qui se trouve au CHR de Tenkodogo a eu un renforcement de capacités et des orientations pour que le malade soit dans un circuit et améliorer le diagnostic pour avoir un traitement adéquat et guérir dans les délais

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*