free betting tips
16/01/2018
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Le pape François souhaite un avenir de paix y compris pour les migrants en 2018
Le pape François souhaite un avenir de paix y compris pour les migrants en 2018
Le pape François a célébré, lundi 1er janvier 2018, une messe à l'occasion de la Journée mondiale de la paix, dans la basilique Saint-Pierre, au Vatican. REUTERS/Max Rossi

Le pape François souhaite un avenir de paix y compris pour les migrants en 2018

Nombre de vues: 378

Le pape François a invité, le lundi 1er janvier 2018, les fidèles catholiques à prier pour un avenir de paix en 2018, y compris pour les migrants et réfugiés, à l’occasion de sa première bénédiction de l’angélus cette année. L’avenir de paix est « un droit pour tous », a expliqué le souverain pontife.

 

Comme il avait achevé 2017, le pape François a entamé l’année 2018, en plaçant son regard sur les migrants. L’Eglise, qui célèbre le 1er janvier la Journée mondiale de la paix, a d’ailleurs choisi cette année pour thème « Migrants et réfugiés, des hommes et des femmes en quête paix ». Le souverain pontife s’est voulu le porte-voix de tous ceux qui quittent leur terre, souvent au péril de leur vie.

« Un horizon de paix »

« Je désire, une fois encore, me faire la voix de nos frères et sœurs qui invoquent pour leur avenir un horizon de paix. Pour cette paix, à laquelle tous ont droit. Beaucoup parmi eux sont prêts à risquer leur vie dans un voyage souvent long et périlleux, à affronter les épreuves et les souffrances », a lancé François.

Dans son message pour cette Journée mondiale de la paix, diffusé en novembre dernier, le souverain pontife dénonçait, notamment, « ceux qui fomentent la peur des migrants, parfois à des fins politiques ».

Un engagement de l’Etat et de l’Eglise

Le pape tient à rappeler que ces femmes et ces hommes ont une dignité. « N’éteignons pas l’espérance dans leurs cœurs, n’étouffons pas leurs attentes de paix ! », a-t-il encore exhorté, en ce premier jour de l’année, souhaitant qu’il y ait un engagement, de tous, de l’Etat et de l’Eglise, pour assurer aux migrants et aux réfugiés « un avenir de paix ».

Source:rfi.fr

07 janvier 2017

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com