free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Divers >> Humour et blagues >> HUMOUR : Audio sur la parenté à plaisanterie au Burkina Faso
HUMOUR : Audio sur la parenté à plaisanterie au Burkina Faso
Humour ivoirien. No comment,mesdames!

HUMOUR : Audio sur la parenté à plaisanterie au Burkina Faso

Nombre de vues: 3 619

Laborpresse.net         20 avril 2021

Faso Civic,une association de jeunesse pour le civisme au Burkina Faso.
Récépissé N°2019/79 du 02 Mai  MATD    Burkina Faso.

Texte commentaire de l’audio sur la parenté à plaisenterie

La  parenté à plaisanterie, est une tradition séculaire entre des groupes ethniques du Burkina Faso mais aussi entre d’autres peuples d’Afrique. Elle renforce les liens de fraternité et de cohésion sociale, contribue à la tolérance, au pardon, à la réconciliation,  dans des contextes de conflits communautaires et politiques. La parenté à plaisanterie, constitue ainsi, une valeur culturelle et sociale à promouvoir et perpétuer,  de génération en génération. La jeunesse burkinabè, qui a tendance à délaisser cette culture, doit plutôt se l’approprier et la promouvoir entre camarades d’ethnies à plaisanterie. Le Burkina Faso compte une soixantaine de groupes ethniques. La légendaire cohésion sociale du pays des hommes intègres,  repose sur le socle de cette parenté à plaisanterie.

Des exemples sont parlants :

-En 1988, des affrontements mortels à la suite d’un match de football à Manga, entre une équipe de la ville de Kaya et celle de Manga, avaient suscité une hostilité entre ressortissants de ces 2 localités des années durant. Trente-deux (32 ans) plus tard, le 22 février 2020, les deux communautés de Manga et de Kaya se sont réconciliées,  sous l’égide des chefs coutumiers,  via la parenté à plaisanterie en scellant un jumelage entre les 2 villes.

Au plan politique,  dans les années 2000, une guéguerre politicienne opposait des leaders politiques de même ethnie Bobo, dans la ville de Bobo-Dioulasso durant plusieurs années. Ce sont leurs parents à plaisanterie peuhls, qui ont réussi à les ridiculiser et créer la réconciliation entre eux. On peut citer entre autres, des groupes ethniques qui entretiennent des liens de parenté à plaisanterie :

-Mossis /Samos,

-Peuhls /Bobos,

-Bobos /Dafings

-Bissa/Gourounsis,

-Gourmantché/Yadcés etc…

° Voix de quelques parents à plaisanterie

 Cette émission a été réalisée en  2021 par l’Association Faso civic du Burkina Faso, pour la promotion du civisme et la citoyenneté responsable.

Faso Civic,une association de jeunesse pour le civisme au Burkina Faso.

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*