free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Burkina Faso : les députés examinent la situation à problèmes du foncier
Burkina Faso : les députés examinent la situation à problèmes du foncier
Des députés burkinabè en séminaire les 10 et 11 Janvier 2022 à Ouagadougou sur la problématique du foncier au Burkina Faso.

Burkina Faso : les députés examinent la situation à problèmes du foncier

Nombre de vues: 505

Commentaire

Les députés burkinabè ont tenu un séminaire les 10 et 11 Janvier 2022 sur la problématique du domaine foncier.Les députés voudraient mieux s’informer des résultats de l’enquête parlementaire dans l’optique d’une éventuelle adoption du projet de loi sur le foncier.

Les sociétés immobilières du Burkina Faso sont en désaccord avec le gouvernement sur des dispositions du projet de loi portant promotion immobilière et foncière.Le gouvernement voudrait mettre un terme à ce qu’il considère comme un accaparement démesuré des terres par des sociétés immobilières.

Les députés au cours du séminaire ont eu la présentation de plusieurs communications. Ces communications ont trait, en autres :

– à la méthodologie adoptée pour mener l’enquête parlementaire,

-à l’analyse du cadre juridique et institutionnel de la promotion immobilière au Burkina Faso,

– à la situation des dossiers d’agréments des promoteurs immobiliers,

-à la problématique du respect par les promoteurs des outils de planification spatiale,

-les manques à gagner par le trésor public.

Le séminaire permettra la capitalisation et la validation du rapport de la Commission d’enquête par les députés.

D’ores et déjà, il ressort que plusieurs parlementaires partagent le même avis que le gouvernement sur la problématique de l’accaparement démesuré des terres par des sociétés immobilières, un phénomène auquel il sied de remédier.Ainsi, il est reproché à des promoteurs immobiliers l’acquisition de milliers d’hectares qu’ils morcellent pour revente sans construire des logements pour la clientèle.Les député citent l’exemple de la promotion immobilière qui a  permis de construire une cité de 1200 logements à Ouagadougou sous la révolution , sur une superficie de 100 hectares.

A travers la nouvelle législation en perspective, il s’agira d’éviter l’accaparement de grandes superficies par les promoteurs immobiliers,  sans aucun plan d’urbanisation et de construction de logements.Sinon, le risque est grand que toutes les terres du pays soient achetées par des spéculateurs fonciers et rendre l’accès au logement difficile pour les populations.Les promoteurs immobiliers devraient revenir à de meilleurs sentiments , en aménageant des superficies raisonnables pour des constructions de logements et avancer ainsi progressivement.Il ne sert à rien d’avoir des sites dans tous les 4 points cardinaux du pays et être incapables de les aménager conséquemment pour des logements décents .

Bérenger Traoré

Laborpresse.net     11 Janvier   2022

Communiqué

Agence immobilière  PUB ,Location de Bureaux et de Résidences(L.B.R) à Ouagadougou .Tél (+226) 70 24 22 61 / (+226) 74 27 38 02

https://www.laborpresse.net/lbr-agence-immobiliere…/

1) LOCATION DE VILLAS 2 CHAMBRES-SALON COUR UNIQUE ou sur R+ à (100.000 F),

2) CHAMBRE-SALON COUR UNIQUE ou sur R+ (60.000 à 75.000 F) quartiers(Bonheur ville, Nagrin, Bendogo,Pissy,)

3) VENTE DE PARCELLES LOTIES A OUAGADOUGOU 300 m2 (25 à 30 millions), 500 à 1.000 m2( 75 à 600 millions)

4) VILLAS MEUBLES COUR UNIQUE chambre -salon(20.000 F, 25.000 F/jour), 3 CHAMBRES-SALON COUR UNIQUE à OUAGA 2000 (50.000F/jour).

CONTACT LBR:(+226) 70 24 22 61 (whatsapp) , 74 27 38 02(whatsapp)

Villa cour unique

Cour villa meublée avec un garage pour 2 véhicules.

Villa meublée en location journalière à Ouaga 2000 (50.000 FCFA par jour),cour unique 3 chambres -salon.

Types de chambres de villas en location.
LBR agence immobilière PUB
Contact :  tél (00226)70 24 22 61(whatsapp)   / 74 27 38 02 (whatsapp)
E-mail: locationbureauresidence.lbr@yahoo.com

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*