Lancement officiel des épreuves écrites des concours directs est intervenu le jeudi 22 septembre 2022, au lycée technique national Aboubacar Sangoulé Lamizana de Ouagadougou. (Photo d'archives)

Burkina Faso : les différents types d’empois des fonctionnaires

Commentaire

Au Burkina Faso, c’est une ruée qui s’observe annuellement vers les concours directs de la Fonction publique. S’il existe habituellement des dizaines de concours directs connus du public, il n’en est pas le cas pour les types d’emplois existants dont plusieurs demeurent méconnus du commun des citoyens.

Les emplois des fonctionnaires sont constitués ainsi qu’il suit :

les emplois de conception,

– les empois de direction ou de prestations intellectuelles et techniques de haut niveau ;

 -les emplois d’application ;

 -les emplois d’exécution.


Les emplois de conception, de direction ou de prestations intellectuelles et techniques de haut niveau se rapportent aux emplois où sont exercées des fonctions ou des tâches d’élaboration, d’orientation, de formulation, de contrôle et de suivi-évaluation des politiques sectorielles de l’Etat, d’analyse ou de recherche.

L’accès à ces emplois requiert un niveau minimum de licence ou de baccalauréat plus trois ans de formation professionnelle.

Les emplois d’application se rapportent aux emplois où sont exercées des fonctions ou des tâches de mise en application de politiques, d’orientations, d’expertises techniques ou scientifiques dans les services publics.

L’accès à ces emplois requiert un niveau minimum de baccalauréat.

Les emplois d’exécution se rapportent aux emplois où sont exercées des fonctions ou des tâches d’appui suite aux directives ou instructions données par le supérieur hiérarchique immédiat sans possibilité de délégation ou de supervision.

L’accès à ces emplois requiert un niveau minimum de certificat d’études primaires (CEP).

 Le rappel de ces emplois fait par la Direction de la communication du ministère de la fonction publique, du travail et de la protection sociale, tire sa source de la loi081-2015/CNT portant statut général de la fonction publique d’Etat du Burkina Faso.


Oscar Félix Diakité

Laborpresse.net     4 janvier  2024


 

Share This:

Check Also

OUAGADOUGOU : démantèlement par la gendarmerie d’un réseau de soustraction frauduleuse d’eau du réseau ONEA

Commentaire  Des portails à Ouagadougou sur lesquels il est parfois marqué « Attention chien méchant », n’est …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*

× Comment puis-je vous aider ?