free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Société >> Burkina Faso : plus de 1.000 engins à 2 roues et 100 véhicules à 4 roues avec des plaques d’immatriculations frauduleuses
Burkina Faso : plus de 1.000 engins à 2 roues et 100 véhicules à 4 roues avec des plaques d’immatriculations frauduleuses
Des plaques d'immatriculation d'engins frauduleusement établies par un réseau d'arnaqueurs à Ouagadougou démantelé par la police en septembre 2021 à Ouagadougou.

Burkina Faso : plus de 1.000 engins à 2 roues et 100 véhicules à 4 roues avec des plaques d’immatriculations frauduleuses

Nombre de vues: 841

Brève

 Un réseau de 6 faussaires à Ouagadougou ont établi et délivré de faux documents (plaques d’immatriculation, cartes grises) d’engins à 2 et 4 roues au Burkina Faso de 2013 à 2021.La police a appréhendé ces présumés faussaires dont le préjudice causé au trésor public est estimé à environ 12 milliards de FCFA.

 Selon les précisions fournies par la  Brigade de Recherches du Commissariat de Police de l’Arrondissement de Sig-Noghin, les 6 individus interpellés ont des âges compris entre 40 et 53 ans. Ils s’étaient spécialisés dans les actes de contrefaçon de documents de véhicules et de corruption. Selon leurs propres explications, un des membres du groupe se faisait passer pour un transitaire. Disposant d’un bureau dans un quartier de Ouagadougou, il y recevait les victimes soit directement, soit par l’intermédiaire d’un des leurs. Et après avoir conclu le marché avec la victime, il procédait alors à l’établissement de faux documents par imitation de signatures et de cachets contrefaits, et à la production de fausses quittances au nom de celle-ci. Ces documents étaient ensuite constitués en dossiers et acheminés à la Direction Générale des Transports Terrestres et Maritimes (DGTTM). Il a été trouvé en leur possession plus d’une centaine de cachets contrefaits de plusieurs institutions, notamment la Police Nationale, la Gendarmerie Nationale, la Douane, la DGTTM et le Guichet Unique du Foncier (GUF), des carnets de fausses quittances et des fiches de déclaration de douane contrefaites, des récépissés de dépôt de dossiers d’immatriculation de véhicules, des certificats de conformité et d’évaluation de conformité de véhicules, des plaques d’immatriculation et des attestations de vente d’engins.

Selon les précisions fournies par la  Brigade de Recherches du Commissariat de Police de l’Arrondissement de Sig-Noghin, les 6 individus interpellés ont des âges compris entre 40 et 53 ans. Ils s’étaient spécialisés dans les actes de contrefaçon de documents de véhicules et de corruption.

C’est, en tout, plus de mille (1000) engins à deux (02) et trois (03) roues et plus de cent (100) véhicules à quatre (04) roues que ces présumés malfrats ont mis en circulation sur le territoire national, et ce, depuis 2013. Le préjudice causé a été estimé à près de 12.000.000.000 FCFA.

A qui la faute ?

Cette arnaque fait d’innocentes victimes.En effet, de nombreux citoyens disposent ainsi de plaques d’immatriculation et autres documents établis frauduleusement à leur insu probablement.C’est le trésor public qui a été ainsi grugé.Cela va contribuer à amplifier la méfiance vis-à-vis des services privés, qui font des prestations pour l’établissement des des plaques d’immatriculation.Ces brebis galeuses ,vont ternir l’image de certaines entreprises qui agissent dans les normes pour l’établissement de ces documents.A qui la faute ? La première responsabilité est à situer au niveau de la DGTTM , qui accuse des lenteurs administratives dans l’établissement des cartes grises.Pour gagner du temps et éviter de faire de longues queues à la DGTTM, des gens préfèrent passer par des prestataires auxiliaires privés avec les risques d’arnaques.

Bérenger Traoré

Laborpresse.net       05 Octobre 2021

Livre sur les listes d’écoles privées reconnues au Burkina en vente à Ouagadougou.
Tel +226 70 24 22 61 / 74 27 38 02

Communiqué

Burkina Faso : listes des écoles privées reconnues conformes aux normes réglementaires : préscolaires, primaires, secondaires, universités,écoles professionnelles.

 Au Burkina Faso, face à l’appât du gain facile où certains promoteurs d’écoles privées ont tendance à privilégier l’enrichissement au détriment de la qualité de l’enseignement, le gouvernement, à travers les ministères en charge de l’enseignement, a entrepris à partir de 2017, de contrôler  les établissements scolaires et universitaires privés .Ainsi, en 2018,une centaine d’établissements scolaires qui fonctionnaient dans des conditions contraires aux normes réglementaires requises , ont été sommés de fermer. D’autres, ont été invités à régulariser leur situation. Sur la base des répertoires officiels établis d’écoles privées légalement reconnues, la présente brochure dresse les listes de ces écoles sur l’ensemble du territoire burkinabè, à travers les 13 régions du pays. Il convient, que les parents d’élèves consultent les listes d’écoles privées reconnues, avant d’y procéder à l’inscription des enfants, afin de faire les bons choix susceptibles de conduire à des résultats scolaires satisfaisants.En 2020,ce sont 134 établissements non conformes qui sont exposés à la fermeture.En 2021,la liste des établissements à fermer s’est accrue(223).

Cette vérification  des établissements privés reconnus peut se faire gratuitement dans les services du ministère de l’éducation.

Livre sur les listes d’écoles privées reconnues au Burkina en vente à Ouagadougou.

Tél +226 70 24 22 61 / 74 27 38 02

N.B;Le livret est une initiative privée des éditions Laborpresse et non celle du ministère de l’éducation nationale. Compte tenu du fait qu’il est difficile de lire aisément les listes des établissements privés reconnus sur internet à travers des fichiers PDF, les éditions Laborpresse ont ainsi voulu faciliter la tâche aux gens, en éditant une brochure sur les listes d’écoles privées reconnues(préscolaires, primaires, secondaires, supérieures, écoles professionnelles ).Le prix de vente du livret à 5.000 FCFA est fonction des charges complexes d’édition de ce document. Ce n’est pas le ministère ou le gouvernement qui produit et vend ces livrets.

Le livre sur les  écoles privées reconnues au Burkina Faso est en vente à Ouagadougou dans les boutiques des stations TOTAL et les alimentations suivantes :

1)TOTAL Pont Kadiogo,

2)TOTAL Zone du Bois,

3)TOTAL Charles De Gaulle,

4)  TOTAL   Musée (vers Pédiatrie)

5) TOTAL Mogho Naba

6) Alimentation Watinoma à Pissy

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*