Maquette du Centre hospitalier régional universitaire (CHRU) de 300 lits et d’un coût de 45 milliards de FCFA dont la première pierre a été posée le 30 novembre 2023 par le président du Faso, capitaine Ibrahim Traoré.(photo d'archives)

Commune de Manga : plus de 10 milliards de FCFA pour la construction d’un CHU Régional par l’Etat burkinabè et partenaires

Commentaire

Après la ville de Gaoua dont le lancement de la construction d’un hôpital moderne a eu lieu en 2023, ce sera le tour de la commune de Manga en 2024 d’obtenir des partenaires financiers, pour la mise en chantier d’un Centre Hospitalier Universitaire Régional (CHU-R) moderne à hauteur de plus de dix (10) milliards de FCFA.

Le gouvernement burkinabè de transition a adopté en conseil des ministres du 7 février 2024 , un projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de prêt signé le 09 novembre 2023 entre le Burkina Faso et le Fonds saoudien pour le développement (FSD) pour le financement de la deuxième phase du projet de construction et d’équipement du Centre hospitalier régional (CHR) de Manga.
Le financement du Fonds saoudien pour le développement s’élève à 9 318 380 000 F CFA, soit 63 750 000 Riyals saoudiens.
Le coût total du projet est de 10 290 788 034 F CFA.

La réalisation de la deuxième phase du projet de construction et d’équipement du Centre hospitalier régional de Manga, vise à contribuer à l’amélioration de l’état de santé des populations dans la région du Centre-Sud par le renforcement des acquis de la première phase.
Cette seconde phase permettra de renforcer l’offre de service de santé de qualité dans la zone du projet ainsi que les infrastructures et les équipements du CHR pour répondre aux situations d’urgences. Le plateau technique sera également renforcé en vue de la transformation du CHR en Centre hospitalier universitaire régional (CHU-R), précise le gouvernement.
Le Conseil des ministres a marqué son accord pour la transmission dudit projet de loi à l’Assemblée législative de Transition (ALT). Ce sera après adoption par le Parlement de transition, que le CHU-R de Manga, la cité de l’épervier, pourra disposer des financements ciblés pour la concrétisation du projet. Si les 13 régions du Burkina Faso réussissent à être dotées de centres hospitaliers de référence, cela contribuera à réduire certaines évacuations sanitaires des provinces vers Ouagadougou. Toute chose qui désengorgera les hôpitaux publics Yalgado, Bogodogo et Tengandogo de la ville de Ouagadougou .



Oscar Félix Diakité

Laborpresse.net       Mardi   13 Février 2024



 

Share This:

Check Also

Burkina Faso : consignes du ministère de la sécurité face aux modes opératoires des terroristes

Commentaire Face à la forte pression exercée par les Forces de Défense et de Sécurité …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*

× Comment puis-je vous aider ?