free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Politique >> Conseil des Ministres >> Conseil des ministres du 1er septembre 2016:un plan de riposte à une éventuelle épidémie de choléra au Burkina
Conseil des ministres du 1er septembre 2016:un plan de riposte à une éventuelle épidémie de choléra au Burkina
Le service des urgences médicales du CHU Yalgado Ouédraogo rénové,plus spacieux et modernisé en 2013.

Conseil des ministres du 1er septembre 2016:un plan de riposte à une éventuelle épidémie de choléra au Burkina

Nombre de vues: 1 871

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le jeudi 1er septembre 2016, en séance ordinaire, de 10 H 00 mn à 13 H 00 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres.
Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales procédé à des nominations, et autorisé des missions à l’étranger.

I. DELIBERATIONS
I.1. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT

Le Conseil a adopté trois (03) rapports.

Le premier est relatif aux résultats de l’appel d’offres international pour les travaux de construction d’une aire de repos à Zorgho et d’un Centre de transfusion sanguine équipé à Tenkodogo.

Le Conseil a marqué son accord pour l’attribution des marchés aux entreprises suivantes :

Lot 1  : Groupement SOROUBAT/TSR-GTI pour l’aménagement des voiries, la construction des infrastructures, la réalisation des travaux d’Adduction d’Eau Potable (AEP), la construction d’un réseau d’assainissement et l’électrification de l’aire de repos, pour un montant de deux milliards cinq cent soixante-neuf millions quatre cent quatre-vingt-cinq mille cinq cent quatre-vingt-dix-sept (2 569 485 597) francs CFA TTC avec un délai d’exécution de dix (10) mois y compris la saison pluvieuse.

Lot 2 : EKS pour l’exécution des travaux de terrassement, la construction des infrastructures et des superstructures, la mise en œuvre de la charpente et de la couverture, la mise en œuvre de la menuiserie métallique et du bois, la réalisation des travaux d’électrification ainsi que la mise en œuvre de peintures et des travaux d’étanchéité, pour un montant de deux cent quatre-vingt-deux millions deux cent quatre-vingt-treize mille huit cent cinquante-quatre (282 293 854) francs CFA TTC avec un délai d’exécution de cinq (05) mois y compris la saison pluvieuse.

Le deuxième concerne les résultats de recrutement de prestataires d’appui à la maîtrise d’ouvrage (PAMO) pour le compte du Projet NEER-TAMBA.

Le Conseil a marqué son accord pour l’attribution des marchés aux entreprises suivantes avec un délai d’exécution de trente-six (36) mois :

Lot 1 : Groupement ARC/Faso Ingénierie/CINTECH, pour un montant de cinq cent deux millions trois cent soixante-dix-neuf mille cent (502 379 100) francs CFA TTC ;

Lot 2 : Groupement BEM Ingénieur Conseil/ERA international, pour un montant de six cent soixante-dix-huit millions sept cent trente-six-mille (678 736 000) francs CFA TTC ;

Lot 3 : Bureau d’étude CAFI-B SARL, pour un montant de six cent vingt millions trente et un mille (620 031 000) francs CFA TTC.

Le financement est assuré par le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Budget de l’Etat gestion 2016, 2017 et 2018.

Le troisième rapport est relatif à l’utilisation des outils logiciels Oracle dans l’Administration publique.

Cette utilisation nécessite une actualisation des versions en service.

Le Conseil a instruit les ministres en charge du dossier de prendre les dispositions idoines pour la régularisation des licences en vue de la mise à jour des différents outils.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SANTE

Le Conseil a adopté un rapport relatif au plan de préparation et de riposte à une éventuelle épidémie de choléra, en 2016, au Burkina Faso.

Ce plan vise à réduire la morbidité et la mortalité dues à une éventuelle épidémie de choléra.

L’adoption de ce rapport permet à notre pays de se doter d’un plan de riposte précoce et efficace à toute éventuelle épidémie de choléra en 2016.

II. COMMUNICATIONS ORALES

II.1. Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des burkinabè de l’extérieur a fait au Conseil le bilan de la participation de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, à la 6ème Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique (TICAD), tenue du 27 au 28 août 2016, à Nairobi, au Kenya.

Au cours de son séjour, le Président du Faso a rencontré les investisseurs japonais ainsi que les ressortissants burkinabè résidents au Kenya.

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération et des burkinabè de l’extérieur a par ailleurs informé le Conseil du décès subit de Son Excellence Monsieur Amidou TOURE, Ministre plénipotentiaire, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso en République Fédérale démocratique d’Ethiopie et Représentant permanent auprès de l’Union africaine et de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique.

Le Conseil présente ses condoléances les plus attristées à la famille de l’illustre disparu.

Le programme des obsèques sera communiqué ultérieurement.

III. NOMINATIONS

II.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

A. AU TITRE DU MINISTERE DU DEVELOPPEMENT DE L’ECONOMIE NUMERIQUE ET DES POSTES

- Madame Wendlamita Honorine NIKIEMA, Mle 117 408 Y, Attachée de direction, est nommée Chargée de mission ;

- Monsieur Michaël Guibougna Lawakiléa FOLANE, Mle 113 245 F, Ingénieur réseaux informatiques et télécoms, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur général de l’Agence nationale de promotion des TIC (ANPTIC) ;

- Monsieur Izaï TOE, Mle 87 534 R, Ingénieur informaticien, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur général des technologies de l’information et de la communication ;

- Monsieur Abdoul Malick TRAORE, Mle 037 12 N, Informaticien, est nommé Directeur général des infrastructures de communications électroniques ;

B. AU TITRE DU MINISTERE DE LA CULTURE, DES ARTS ET DU TOURISME

- Monsieur Sidi TRAORE, Mle 49 847 L, Professeur certifié de Collège d’enseignement général, 1er grade, 9ème échelon, est nommé Chargé de missions ;

- Monsieur Alphonse TOUGMA, Mle 51 174 N, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur général du Fonds de développement culturel et touristique ;

- Monsieur Golo BARRO, Mle 26 223 F, Conseiller des affaires culturelles, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Directeur général de la Semaine nationale de la culture (SNC) ;

- Monsieur Boukaré DIALLO, Mle 26 786 Y, Conservateur des bibliothèques, 2ème grade, 9ème échelon, est nommé Directeur général du Livre et de la lecture publique ;

- Monsieur Ablassé SEGDA, Mle 000 0492 C, Ingénieur de recherche, 2ème catégorie, 8ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme du Bazèga ;

- Monsieur Zakaria YIOGO, Mle 216 687 F, Conservateur restaurateur de musée, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme du Boulgou ;

- Monsieur Blagnima OUATTARA, Mle 43 316 U, Professeur, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme de la Comoé ;

- Madame Talata Marcelline KABORE, Mle 200 483 Z, Administrateur des services touristiques, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Directrice provinciale de la Culture, des arts et du tourisme du Gourma ;

- Monsieur Jean LOMPO, Mle 37 831 M, Instituteur certifié, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme de la Komandjari ;

- Monsieur Hamidou OUEDRAOGO Mle 216 703 W, Technicien supérieur des services touristiques, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme du Koulpélgo ;

- Monsieur Yacouba OUEDRAOGO, Mle 246 687 Y, Technicien supérieur de cinéma, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme du Kourwéogo ;

- Monsieur Gombila KOALA, Mle 74 486 V, Technicien supérieur du cinéma et de l’audiovisuel, 2ème catégorie, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme du Lorum ;

- Monsieur Noé BADO, Mle 94 895 H, Instituteur certifié, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme du Nahouri ;

- Monsieur Bassié Joseph BADOLO, Mle 52 698 J, Instituteur certifié, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Culture, des arts et du tourisme du Sanguié ;

 

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*