Le Commissariat de Police de l’Arrondissement n°02 (ex Baskuy) de la ville de Ouagadougou, dans la dynamique de la lutte contre l’insécurité urbaine sous toutes ses formes, a démantelé en février 2024, un réseau de malfaiteurs spécialisés dans les vols et recels de motos.

Vols et recels de motos à Ouagadougou : démantèlement d’un réseau de 4 gangsters en février 2024

Commentaire

Les vols de motos étant récurrents dans la ville de Ouagadougou, il importe que les citoyens possédant ces engins s’informent de leurs modes opératoires pour mieux éviter les pièges de ces bandits de grands chemins.

Le Commissariat de Police de l’Arrondissement n°02 (ex Baskuy) de la ville de Ouagadougou, dans la dynamique de la lutte contre l’insécurité urbaine sous toutes ses formes, a démantelé en février 2024, un réseau de malfaiteurs spécialisés dans les vols et recels de motos. Ce réseau, précise la police, est composé d’individus agissant en bande organisée à l’intérieur de la ville de Ouagadougou, notamment à Boassa, à Bendogo et à la Zone I, dans les communes de Saaba et de Komsilga ainsi que dans les villes de Koupéla, de Pouytenga et de Tenkodogo. Ils s’adonnaient surtout à des vols dans les domiciles, les devantures des kiosques de PMU’B et dans les parkings.

Comme mode opératoire, rapporte la police, le groupe ciblait les engins garés dans les parkings et les devantures des kiosques de PMU’B. Dès que les membres identifiaient des engins qui les intéressaient, le plus souvent ceux de marque YAMAHA de type SIRUS, ils attendaient le moment opportun, surtout lorsqu’il y a de l’affluence pour les soustraire. Il arrivait également qu’ils filent leurs victimes jusqu’à domicile. Ils patientaient jusqu’à une certaine heure jugée propice avant de passer à l’acte. Ils s’y introduisaient par escalades des murs, s’emparaient des engins qu’ils y trouvaient et ressortaient par le portail.

Après chaque opération, les motos volées étaient revendues entre 100.000 et 200.000 FCFA selon l’état et le gain partagé entre les membres du groupe, déclare la police.

Grâce à la collaboration des populations, les investigations menées ont permis d’appréhender quatre (04) membres du gang et saisir neuf (09) motos. Il est à noter également qu’une dizaine d’engins volés et retrouvés ont été restitués aux propriétaires légitimes.


Oscar Félix Diakité

Laborpresse.net        Mercredi   28 Février 2024


 

Share This:

Check Also

Programme gouvernemental 3.000 permis de conduire pour jeûnes : bousculades le 06 Octobre 2017 à Ouagadougou

Opération Permis Conduire du ministère de la jeunesse au Burkina Faso : 1.306 places pour les 45 provinces en 2024

Brève La Direction Générale de la Jeunesse et de l’Education Permanente (DGJEP) a organisé le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*

× Comment puis-je vous aider ?