free betting tips
18/07/2019
DEPECHES
Accueil >> Société >> Lutte contre l’abus et le trafic de drogues au Burkina: message du ministre de la sécurité Ousséni Compaoré
Lutte contre l’abus et le trafic de drogues au Burkina: message du ministre de la sécurité Ousséni Compaoré
Le colonel de gendarmerie Ousséni Compaoré,ministre burkinabè de la sécurité.

Lutte contre l’abus et le trafic de drogues au Burkina: message du ministre de la sécurité Ousséni Compaoré

Nombre de vues: 270

MESSAGE DU MINISTRE DE LA SECURITE, PRESIDENT DU COMITE NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA DROGUE DU BURKINA FASO A L’OCCASION DE LA CELEBRATION DE LA 32EME JOURNEE INTERNATIONALE CONTRE L’ABUS ET LE TRAFIC DE DROGUES

Mesdames et messieurs,
Le 26 juin de chaque année, l’Office des Nations-Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) et ses partenaires célèbrent la Journée Internationale contre l’abus et le trafic de drogues en soulignant que l’abus et le trafic de drogues ont des répercussions foncièrement néfastes sur le développement et la stabilité des Etats à travers le monde et en plaidant en faveur de politiques efficaces relatives à la réduction de l’offre et de la demande de drogues, à l’amélioration de l’accès au traitement et aux programmes de prévention.

Le thème de la campagne internationale de la Journée Internationale contre l’abus et le trafic de drogues 2019 est : « Écoutez d’abord ».

Par ce thème, l’ONUDC encourage :

-les parents à être à l’écoute des enfants et des jeunes afin de les aider à grandir en sécurité et en bonne santé ;

-les décideurs politiques, les enseignants, les travailleurs sociaux et la société dans son ensemble à développer chez l’enfant et chez le jeune la confiance en soi, le respect de soi et faire connaître les conséquences que les drogues peuvent avoir sur leur famille et leur entourage.

Pour rester dans le sillage du thème de la campagne internationale et pour faire écho de l’approche Droit Humain prôné par l’ONUDC, notre pays a retenu comme thème national : « Problématique de la drogue en milieu jeune : Rôles et responsabilités des acteurs ».

Ne doutant pas que les contributions de chaque acteur permettront de dynamiser davantage la lutte contre la drogue dans notre pays, le Comité National de lutte contre la Drogue (CNLD) veut saisir cette occasion de rétrospection pour traduire, au nom du Gouvernement et au mien propre, nos félicitations à l’ensemble des acteurs pour les résultats significatifs obtenus malgré les moyens matériels et humains limités.
A l’endroit des personnes malades et des familles affectées par le fléau de la drogue, nous leur témoignons la compassion et la solidarité de la nation face à la situation qu’elles vivent.
Aux différents partenaires pour le soutien manifeste à nos efforts de lutte contre le phénomène de la drogue, nous leur renouvelons les remerciements de notre pays.
Pour terminer, le Burkina Faso réaffirme son engagement à participer et à accompagner les activités visant à développer la coopération régionale et internationale, et appelle à soutenir davantage ces programmes de lutte contre la drogue. Il continuera à développer des actions et des initiatives à tous les niveaux pour un engagement multilatéral effectif, solidaire et résolument orienté vers les objectifs de sécurité et de développement durable.
Tel est le message du Burkina Faso et unissons nos forces pour le communiquer au monde !

Bonne journée Internationale contre l’abus et le trafic de drogues à toutes et à tous.

Ouagadougou, le 26 juin 2019

Ousséni COMPAORE

06  Juillet 2019 
L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes assises

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com