free betting tips
27/05/2020
DEPECHES
Accueil >> Politique >> Assemblée générale des secteurs structurés du MPP (parti au pouvoir au Burkina) : révélations sur des hausses d’indemnités de fonctionnaires
Assemblée générale des secteurs structurés du MPP (parti au pouvoir au Burkina) : révélations sur des hausses d’indemnités de fonctionnaires
Des participants à l'Assemblée générale des secteurs structurés du MPP(parti au pouvoir) le 29 février 2020 à Ouagadougou.

Assemblée générale des secteurs structurés du MPP (parti au pouvoir au Burkina) : révélations sur des hausses d’indemnités de fonctionnaires

Nombre de vues: 727

Reportage

Le samedi 29 février 2020, s’est tenue au Complexe sportif olympique,  une assemblée générale des secteurs structurés du Mouvement du Peuple pour le Progrès(MPP). Placée sous le thème « la résilience du peuple burkinabè dans la mise en œuvre du PNDES face aux défis sécuritaires », cette assemblée générale se tient dans le cadre du déroulement du programme des activités du parti.

D’entrée de jeu, le secrétaire national chargé des secteurs structurés, Ludovic Bakyono, après avoir rendu des hommages aux FDS, aux victimes du terrorisme et traduit une pensée à l’endroit des personnes déplacées, il a de nouveau,  félicité les FDS et les jeunes volontaires pour la défense de la patrie. Pour lui, cette rencontre est l’occasion pour le parti,  de faire une introspection sérieuse sur le chemin parcouru, de dresser le bilan des réalisations effectuées et prendre de nouvelles résolutions pour mieux affronter les élections à venir.

Pour le représentant du 1er vice-président, El Hadj Salifou Tiemtoré, cette assemblée générale est également organisée en prélude au 3e congrès ordinaire qui se tiendra les 06 et 07 mars 2020. A ce congrès, sera mis en place le bureau national exécutif, également sera choisi le président du parti. A Ce congrès,  il s’agira pour le MPP de faire le point afin de mieux se préparer pour les prochaines élections avec la vision de remporter au moins 60% des suffrages.

Le Pr Stanislas Ouaro, ministre de l’éducation nationale,représentant du Premier ministre, patron de la cérémonie,  a affirmé que  leur bilan est positif et va porter sur les réalisations faites par le chef de l’Etat. Parmi ces réalisations, il a cité entre autres 417 collèges construits, 1.115 établissements scolaires électrifiés et 19.627 bourses accordées dont 9.527 à des filles. Il est revenu sur la question de l’Impôt Unique sur les Traitements et Salaires (I.U.T.S). Selon lui, le salaire des agents de l’Etat est constitué d’une part de 70% du salaire de base et d’autre part, de 30% d’indemnités. Ce qui fait  que les indemnités vont de 40.000 F CFA à 1.000.000 F CFA. C’est dans le souci de la recherche de l’équité entre les travailleurs, que le gouvernement a décidé du prélèvement sur les primes et gratifications, en attendant la remise à plat des salaires des fonctionnaires pour de nouvelles bases.

Par ailleurs, Stanislas Ouaro a estimé que le gouvernement MPP a été le plus généreux dans toute l’histoire du Burkina Faso. A titre illustratif, il a révélé les augmentations des indemnités que le gouvernement a consenties depuis l’accession du MPP au pouvoir jusqu’à nos jours. Il a précisé  que depuis 2015, les indemnités des greffiers en chef, des magistrats, des commissaires de police, des inspecteurs de douane sont passés respectivement d’environ 112 000 FCFA à 200 000 FCFA, de 225 000 FCFA à 652 000 FCFA, de 114 000 FCFA à 260 000 FCFA et de 135 000 FCFA à 287 000 FCFA.

N Inès Laurencia ouédraogo

Laborpresse.net                                                             03 mars 2020

 

 

 

 

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com