free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Confidentiel >> Trafic d’enfants : un convoi d’enfants burkinabè intercepté en Côte d’Ivoire et rapatrié
Trafic d’enfants : un convoi d’enfants burkinabè intercepté en Côte d’Ivoire et rapatrié
Les enfants gâtent les téléphones et les téléphones les gâtent aussi à l'école. Que faire ?

Trafic d’enfants : un convoi d’enfants burkinabè intercepté en Côte d’Ivoire et rapatrié

Nombre de vues: 1 521

Confidentiel

L’ambassade du Burkina Faso en Côte d’Ivoire, en collaboration avec les autorités ivoiriennes, a intercepté un convoi d’enfants burkinabè victimes du phénomène de trafic. Le rapatriement desdits enfants a été effectué de concert avec le gouvernement ivoirien. Le ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille fera le point de cet événement le lundi 3 février 2020  à Ouagadougou. A priori, l’arrestation du convoi suspect, apparaît  tout à fait normale dans un contexte d’insécurité où des jeunes sont endoctrinés pour l’extrémisme violent. Il sied cependant, de mener une enquête minutieuse sur les identités des enfants, ceux de leurs parents et le convoyeur. Les enfants qui n’ont pas l’âge  légal de travailler (moins de 16 ans), peuvent être  extirpés de ce réseau clandestin. Par contre, la Côte d’Ivoire qui a longtemps constitué un pays d’accueil de main-d’œuvre en provenance du Burkina Faso, tient lieu d’un indice à prendre en compte pour faciliter les sources d’emplois à des jeunes.

Laborpresse.net                       02 Février 2020

Les enfants gâtent les téléphones et les téléphones les gâtent aussi à l’école. Que faire ?

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*