free betting tips
28/05/2020
DEPECHES
Accueil >> Economie >> Burkina Faso:un autre référentiel de développement 2021/2025 en élaboration pour faire suite au PNDES
Burkina Faso:un autre référentiel de développement 2021/2025 en élaboration  pour faire suite au PNDES
Le Premier ministre Christophe Dabiré ,à l’ouverture de la session, par ailleurs, président de ce comité.,a invité les membres du comité d’orientation et de supervision à apporter des améliorations aux différents documents, soumis à leur appréciation et à formuler des orientations nécessaires au bon déroulement du processus d'élaboration du référentiel national de développement (RND) 2021-2025.

Burkina Faso:un autre référentiel de développement 2021/2025 en élaboration pour faire suite au PNDES

Nombre de vues: 394

Le jeudi 5 mars 2020, s’est tenue, à Ouagadougou, la première session du comité d’orientation et de supervision (COS) du processus d’élaboration du prochain référentiel national de développement du Burkina Faso. Cela, à quelques mois de la fin du cycle quinquennal du Plan national de développement économique et social ; c’est-à-dire à la fin de l’année 2020.

Elaboré et adopté en 2016 pour être mis en œuvre en cinq, le Plan national de développement économique et social (PNDES) arrive, à échéance à la fin de cette année. A quelques mois de cette échéance, le Gouvernement prépare déjà l’élaboration du prochain référentiel de développement du pays.
La session du comité d’orientation et de supervision, tenu le jeudi 5 mars, marque le lancement du processus d’élaboration du prochain référentiel. Ce processus trouve son fondement dans la loi 034-2018/AN portant pilotage et gestion du développement qui prévoit, en son article 34, l’élaboration, tous les cinq ans, d’une politique nationale de développement, pour conduire l’action du Gouvernement.

« Au-delà même de cette prescription légale, l’évolution de l’environnement sociopolitique et institutionnel de notre pays justifie, à souhait, l’ajustement du cadre d’orientation de l’action publique de développement ; cela, pour renforcer la cohérence entre les impératifs conjoncturels et la vision, à long terme, de développement », a déclaré le Premier ministre à l’ouverture de la session, par ailleurs, président de ce comité. Il a invité les membres du comité d’orientation et de supervision à apporter des améliorations aux différents documents, soumis à leur appréciation et à formuler des orientations nécessaires au bon déroulement du processus d’élaboration du référentiel national de développement (RND) 2021-2025.

Il faut également souligner que l’élaboration du prochain référentiel national de développement sera faite par une équipe pluridisciplinaires, avec la contribution des partenaires techniques et financiers, des acteurs des collectivités territoriales, du secteur privé et de la société civile ; l’objectif étant de rendre disponible un référentiel de développement consensuel qui reflète les aspirations de l’ensemble des Burkinabè.

La session du comité d’orientation et de supervision du processus d’élaboration du prochain référentiel de développement fait suite à un conseil de cabinet, présidé par le Premier ministre, Christophe Joseph-Marie DABIRE, le vendredi 28 février dernier. Ce conseil de cabinet, qui avait réuni les ministres, présidents des cadres sectoriels de dialogue et des techniciens du SP/PNDES, de la direction générale de l’économie et de la planification et de la direction générale des études et des statistiques sectorielles du ministère de l’économie, des finances et du développement, avait pour objectif de présenter, aux membres du Gouvernement, les documents relatifs à l’élaboration du prochain référentiel, en vue de recueillir leurs observations et orientations avant la tenue de la session du COS.

Crédit photos: DCRP/PM

20 mars 2020

 

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com